top of page

Questions

La psychologie du travail est une branche de la psychologie qui s’intéresse aux relations entre l’individu et sa sphère professionnelle.

Le psychologue du travail est avant tout psychologue (titre réglementé et protégé par la loi). Spécialisé dans les problématiques liées au monde du travail, il intervient en accompagnement et en soutien face aux problématiques ressenties dans son rapport au travail.

Son rôle est :

  • D’aider à expliciter votre demande (quelle problématique rencontrez-vous réellement)

  • De vous accompagner pour mobiliser les ressources qui vous permettront de faire face à la situation et tendre vers un mieux-être.

La psychologie du travail, 
qu'est-ce que c'est ?
Les raisons pour lesquelles
je souhaite consulter sont floues...

Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur des maux : la raison pour laquelle vous souhaitez consulter n’a pas besoin d’être explicite.

Un mal-être diffus, une insatisfaction latente, le sentiment de ne plus y arriver est un motif en soi. 

Il peut arriver que vous consultiez pour des difficultés mais que nous nous apercevions au cours des séances que la problématique est ailleurs. 

 

Néanmoins, si le motif concerne la sphère professionnelle, a des impacts sur votre travail, que le travail en soit à l’origine ou qu’il en subisse les conséquences, nous travaillerons ensemble à « démêler la pelote » : nous chercherons d’où viennent les difficultés que vous rencontrez et essaierons de comprendre comment  y faire face avec vos modes de fonctionnement.

Quoiqu'il en soit, les difficultés professionnelles peuvent amener à réfléchir sur ce que l'on veut vraiment, quelle place on veut accorder au travail.

Quels sont
les signes d’alerte ?

Vous ressentez un mal-être ou une souffrance au travail qui se traduit par :

  • Une fatigue chronique, des troubles du sommeil, un burn-out

  • Des douleurs physiques (mal de dos, maux de tête…), des atteintes cognitives (troubles de la concentration, confusion…)

  • Un stress, une anxiété, une peur sur le chemin du travail, des pleurs fréquents

  • Un envahissement de la pensée par des ruminations sur le travail

  • Une altération de l’image de soi

  • Un sentiment d’inutilité et d’injustice

  • Un sentiment de culpabilité envahissant

  • Une restriction de la vie sociale et affective

Le harcèlement, 
qu'est-ce que c'est ?

Le harcèlement peut être moral ou sexuel.

Le Code du travail (article l1152-1 du code du travail) interdit tout agissement répété de harcèlement moral entraînant une dégradation des conditions de travail du salarié susceptible :

  • De porter atteinte aux droits et à la dignité du salarié

  • D’altérer sa santé physique ou mentale 

  • Ou de compromettre son avenir professionnel.

Concernant le harcèlement sexuel, il peut être qualifié à partir d’un fait unique, sans que celui-ci soit répété.

Attention seul un juge peut  décider de la qualification de harcèlement.

 

La souffrance engendrée par une situation présumée de harcèlement nécessite un accompagnement par un psychologue.

Le burn-out, 
qu'est-ce que c'est ?

Le burn-out est un syndrome en 3 phases qui s'installe progressivement : 

  • Epuisement émotionnel : sentiment d'être "vidé", fatigue pas ou peu améliorée par le repos, débordement émotionnel comme l'irritabilité, de la colère, l'énervement, ...

  • Déshumanisation de la relation à l'autre : mise à distance des émotions, détachement 

  • Sentiment d'échec professionnel ou diminution de l'accomplissement douloureusement vécu : sentiment d'inefficacité, frustration par rapport au sens dans son travail, dévalorisation de soi, culpabilité

C'est bien la rencontre entre des facteurs propres à l'individu et un contexte de travail (rythme et condition de travail, stress, conflit, RPS, insécurité professionnelle, ...) qui occasionne le burn-out. Le patient ne parvient plus à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel. Son énergie, sa motivation et son estime de soi déclinent.

 

En général, un certain temps est nécessaire pour prendre conscience et accepter sa situation. La démarche de consulter avant, pendant ou après un burn-out est souvent déclenchée par "un corps qui n'en peut plus" et qui parle en adressant des symptômes. 

 

Le burn-out est une crise douloureuse qui oblige à des remaniements, une cicatrice d'une blessure profonde qui modifie fondamentalement la manière d'investir le travail. Ce burn-out peut alors devenir un signal d'alarme d'une implication trop importante dans la vie professionnelle par rapport à la vie privée. Même s'il est difficile de l'envisager comme tel, vivre un burn-out peut devenir une opportunité pour modifier des trajectoires de vie plus en accord avec ce qui est bon pour soi et d’apprendre à repositionner des limites qui ont été dépassées.

Comment savoir quel
est le bon psy pour moi ?

Le psychologue travaille avec son sens de l'empathie en adoptant une posture bienveillante et une écoute active. Avec les outils dont il dispose, il est en capacité d’analyser la demande du patient.

 

La relation thérapeutique est basée sur la confiance réciproque :

  • du patient envers le thérapeute dans sa capacité à l’aider et le soutenir

  • du thérapeute envers le patient dans sa capacité à trouver les ressources nécessaires pour se sentir mieux

Cette relation s’établit et se conforte au fur et à mesure des séances.

Toutefois, en fonction des premières séances et après discussion, je vous proposerai de vous orienter vers d'autres professionnels qui vous correspondent mieux si :

  • nous constatons que la relation thérapeutique ne parvient pas à s’établir

  • la résolution de votre problématique sort de mon champs de compétences

Les RPS,
qu'est-ce que c'est ?

Les Risques Psycho-Sociaux (RPS) désignent des risques professionnels « pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental » (Nasse et Légeron, 2008).

 

Les RPS résultent donc d’une combinaison entre les dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité professionnelle.

De ces RPS découlent des troubles psychosociaux, souffrance psychique dans le milieu du travail qui peut occasionner des difficultés relationnelles, comportementales, mais aussi des maladies psychosomatiques.

Les troubles sont la conséquence d'une exposition aux risques

bottom of page